Amazon.fr - Au temps de Botchan, Tome 5 : - Jiro Taniguchi, Natsuo Sekikawa, Sophie Refle - Livres

Amazon.fr - Au temps de Botchan, Tome 5 : - Jiro Taniguchi, Natsuo Sekikawa, Sophie Refle - Livres

Obtenir from Legrigri for Amazon.fr - Au temps de Botchan, Tome 5 : - Jiro Taniguchi, Natsuo Sekikawa, Sophie Refle - Livres

Télécharger:
ID: 2020891433
Cloud: Histoire
Téléchargement total: 9316
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Japon 1910. An 43 de l'ère Meiji. Natsume Soseki, l'inventeur du roman autobiographique japonais, se plaint de douleurs à l'estomac, tandis qu'une pluie fine l'oblige à s'abriter sur le perron d'une maison en bois. Bientôt, il perdra la vie. Lui parviennent alors en rêve des images du poète Takuboku, du romancier Mori Ogaï et de la danseuse allemande Elise Weigert, de l'écrivain Futabatei Shimei et du militant anarchiste Shusui Kotoku. Plusieurs étoiles filantes de l'époque Meiji, autant de destins hauts en couleur qui ont marqué l'histoire du lapon au moment où ce dernier s'apprête à entrer dans la modernité. Ultime volume de la saga/lu temps de Botchan, ce cinquième tome revient sur les personnages croisés tout au long de la série. Un livre en forme d'apothéose.

En janvier 2003, le festival d'Angoulême récompensait pour la première fois de son histoire un dessinateur japonais : jiro Taniguchi. Une consécration pour celui qui créa, avec le scénariste Natsuo Sekikawa, la première manga littéraire de l'histoire de la bande dessinée.

Ultime volume de la saga historique et littéraire "Au temps de Botchan", ce cinquième tome revient sur les personnages croisés tout au long de la série.
Natsume Soseki, l'inventeur du roman autobiographique japonais, est à la fin de sa vie. Très malade, il perd la conscience. Lui parviennent alors en rêve des images du poète Takuboku, du romancier Mori Ogaï et de la danseuse allemande Elise Weigert, de l'écrivain Futabatei Shimei et du militant anarchiste Shusui Kotoku. Plusieurs étoiles filantes de l'époque Meiji, comme autant de destins hauts en couleurs, au moment où le Japon s'apprête à entrer dans la modernité.
Jiro Taniguchi est l'un des grands maîtres de la bande dessinée japonaise. Il est notamment l'auteur de L'Homme qui marche, Le Journal de mon père et de l'excellent Quartier lointain (Casterman). Souvent comparé au cinéaste Ozu pour la délicatesse de ses récits, il est à la tête d'un petit studio qui élabore depuis plus de 30 ans des histoires souvent décalées par rapport aux mangas traditionnels. L'écriture, le temps qui passe, les rapports entre l'homme et la nature sont ses thèmes favoris. Il a collaboré avec l'écrivain Natsuo Sekikau pour la réalisation de "Au temps de Botchan"

Extrait

Avec ce volume s'achève Au temps de Botchan.
C'est en 1985 qu'un éditeur que je connaissais depuis longtemps m'a demandé d'imaginer une bande dessinée en plusieurs volumes. J'ai eu l'idée de peindre le lapon de la fin de l'ère Meiji et le climat intellectuel de l'époque, avec pour fil conducteur l'écriture par Soseki du roman Botchan. Le faire sous la forme d'une bande dessinée, le mode d'expression le plus représentatif d'alors, me semblait une tentative intéressante.
Puis mon ami Jiro Taniguchi et moi-même avons réalisé cette série sur une période de douze ans. Lorsque nous avons commencé, nous étions tous deux dans la dernière moitié de la trentaine - j'ai deux ans de moins que lui - et nous sommes aujourd'hui tous deux presque sor­tis de la quarantaine ; dans l'intervalle, comme la bulle inflationniste de l'économie japonaise a enflé puis éclaté, et que se sont produits de nombreux phénomènes qui donnent à penser que la société japonaise est en train de s'affaisser tout doucement, l'achèvement de notre projet ne me laisse pas sans une certaine émotion.
J'ai voulu que ces cinq volumes aient pour thème le tournant de l'histoire moderne. L'ère Meiji a d'abord connu une impulsion vers une européanisation, inévitable, puis l'émergence du mouvement de défense des droits civiques et la réalisation de l'État-nation. Une époque chargée, où vivait une jeunesse qui ne savait comment résou­dre les contradictions entre la morale de l'ancien régime et la pensée de la nouvelle époque, et des adultes devenus des consommateurs parce que l'économie du pays était maintenant liée a celle du reste du monde. À cela vint se superposer la guerre contre la Russie, et certains eurent bientôt la malchance de tomber dans le fossé qui se creusa entre l'identité nationaliste et l'identité populaire. Malgré cela, ou peut-être tout naturellement, le quotidien des gens continuait à leur apporter des joies et des peines pour eux irremplaçables, sans jamais s'arrêter...

Présentation de l'éditeur

Japon 1910. An 43 de l'ère Meiji. Natsume Soseki, l'inventeur du roman autobiographique japonais, se plaint de douleurs à l'estomac, tandis qu'une pluie fine l'oblige à s'abriter sur le perron d'une maison en bois. Bientôt, il perdra la vie. Lui parviennent alors en rêve des images du poète Takuboku, du romancier Mori Ogaï et de la danseuse allemande Elise Weigert, de l'écrivain Futabatei Shimei et du militant anarchiste Shusui Kotoku. Plusieurs étoiles filantes de l'époque Meiji, autant de destins hauts en couleur qui ont marqué l'histoire du lapon au moment où ce dernier s'apprête à entrer dans la modernité. Ultime volume de la saga/lu temps de Botchan, ce cinquième tome revient sur les personnages croisés tout au long de la série. Un livre en forme d'apothéose.

En janvier 2003, le festival d'Angoulême récompensait pour la première fois de son histoire un dessinateur japonais : jiro Taniguchi. Une consécration pour celui qui créa, avec le scénariste Natsuo Sekikawa, la première manga littéraire de l'histoire de la bande dessinée.

Ultime volume de la saga historique et littéraire "Au temps de Botchan", ce cinquième tome revient sur les personnages croisés tout au long de la série.
Natsume Soseki, l'inventeur du roman autobiographique japonais, est à la fin de sa vie. Très malade, il perd la conscience. Lui parviennent alors en rêve des images du poète Takuboku, du romancier Mori Ogaï et de la danseuse allemande Elise Weigert, de l'écrivain Futabatei Shimei et du militant anarchiste Shusui Kotoku. Plusieurs étoiles filantes de l'époque Meiji, comme autant de destins hauts en couleurs, au moment où le Japon s'apprête à entrer dans la modernité.
Jiro Taniguchi est l'un des grands maîtres de la bande dessinée japonaise. Il est notamment l'auteur de L'Homme qui marche, Le Journal de mon père et de l'excellent Quartier lointain (Casterman). Souvent comparé au cinéaste Ozu pour la délicatesse de ses récits, il est à la tête d'un petit studio qui élabore depuis plus de 30 ans des histoires souvent décalées par rapport aux mangas traditionnels. L'écriture, le temps qui passe, les rapports entre l'homme et la nature sont ses thèmes favoris. Il a collaboré avec l'écrivain Natsuo Sekikau pour la réalisation de "Au temps de Botchan"

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES