Terrienne

Terrienne

Nouveau from Legrigri for Terrienne

Télécharger:
ID: 2070654990
Cloud: Littérature espagnole
Téléchargement total: 2314
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Tout commence sur une route de campagne... Après avoir reçu un message de sa sœur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et passe de l'autre côté. Elle se retrouve dans un monde parrallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables.

Extrait

La fille au scarabée

Etienne Virgil n'allait pas bien quand il fit la rencontre, au début de l'automne, de cette jeune fille qui s'appelait Anne Collodi.
Elle tendait le pouce sur la route départementale 8 entre Saint-Étienne et Montbrison, dans ce secteur qu'on nomme ici la Plaine. Plus loin, vers l'ouest, il y a les monts du Forez. S'il fait beau, on les voit devant soi, à l'horizon, vert sombre et bleutés, et on se dit forcément qu'on devrait y aller, que ça a l'air très beau. Mais ce matin-là, on ne les voyait pas, le ciel était gris et bas. Il bruinait.
Elle se tenait sur le bas-côté de la route, à la sortie de Sury-le-Comtal, bien campée sur ses jambes et faisant face au trafic. Il n'avait pas l'habitude de prendre des autostoppeuses et, s'il le fit ce jour-là, ce fut parce que celle-ci avait apparemment le même âge que sa petite-fille Loïse. Il n'aurait pas aimé du tout voir l'aînée de ses petits-enfants faire de l'auto-stop toute seule sur cette route, ni sur aucune autre route d'ailleurs, et il n'eut aucune hésitation en arrêtant sa vieille Peugeot sur le bas-côté.
Elle trottina jusqu'à la voiture, se pencha à la vitre qu'il avait baissée et demanda :
- Vous allez sur Montbrison ?
Elle était de taille moyenne, elle avait une silhouette juvénile, un joli visage et des cheveux châtain foncé, mi-courts. Elle ne portait que du noir : jean, pull, veste, chaussures, écharpe.
- J'y vais. Montez.
- Merci, monsieur.
Il arrêta la radio pendant qu'elle prenait place.
- Vous pouvez laisser la radio, dit-elle.
- Je n'écoutais pas, répondit-il. Vous attendiez depuis longtemps sous cette pluie ?
- Non, deux minutes à peine, et il ne pleut pas très fort. Et puis j'ai l'habitude.
Elle boucla sa ceinture. Il jeta un coup d'oeil dans le rétroviseur et démarra.
- Regardez ! Il est beau non ?
Elle ouvrit la main droite et lui montra un scarabée vert bronze dont le vernis étincelait, comme si on venait tout juste de l'appliquer au pinceau.
- Je l'ai trouvé là, dans le gravier. On dirait un bijou, non ? Une broche...
Elle était calme, sans aucune méfiance. Elle avait déposé son sac de voyage à ses pieds et regardait le gros insecte qui bougeait au ralenti dans sa main.

Revue de presse

Car il s'agit bien d'une plongée en enfer à laquelle le lecteur est convié. Un voyage qui le tient de bout en bout. Au-delà de l'aventure palpitante, le livre de Mourlevat est un hymne à notre bonne vieille Terre désordonnée, sale, imparfaite... comme on l'aime. (Nathalie Riché - L'Express, mars 2011)

L'aventure est belle, terrifiante aussi, passionnante jusqu'à la dernière page, fortement racontée par Jean-Claude Mourlevat, que l'on suit, fasciné, au bout de ce monde qu'il imagine et qui nous interroge. Rêve ou cauchemar que cette posthumanité que certains aujourd'hui appellent de leurs voeux, peuplée d'êtres parfaits, dotés d'un corps revu et corrigé par la science ?...
Un hymne au vent, à la pluie, à l'odeur des lilas et du pain croustillant. Au bonheur tout simple de respirer, de faire entrer le monde en nous pour en goûter la saveur. Terriens, et si heureux de l'être. (Michel Abescat - Télérama du 23 mars 2011)

Présentation de l'éditeur

Tout commence sur une route de campagne... Après avoir reçu un message de sa sœur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et passe de l'autre côté. Elle se retrouve dans un monde parrallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables.

Biographie de l'auteur

Jean-Claude Mourlevat est né en 1952 à Ambert en Auvergne, de parents agriculteurs. Il est le cinquième enfant de six (trois frères et deux soeurs). Il fait des études à Strasbourg, Toulouse, Bonn et Paris et exerce le métier de professeur d'allemand en collège pendant cinq ans avant de devenir comédien de théâtre. Il est notamment l'auteur et l'interprète du clown muet nommé «Guedoulde», spectacle joué plus de mille fois en France et un peu partout dans le monde. Il met en scène de nombreuses pièces de Brecht, Cocteau, Shakespeare… Depuis 1997, il publie des ouvrages pour la jeunesse. Il écrit tout d'abord des contes, puis un premier roman, "La Balafre". Depuis, les livres se sont succédé avec bonheur, plébiscités par les lecteurs, la critique et les prix littéraires. Jean-Claude Mourlevat réside près de Saint-Étienne, avec sa femme et leurs deux enfants.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES