One piece - Edition originale Vol.8

One piece - Edition originale Vol.8

Utilisé from Legrigri for One piece - Edition originale Vol.8

Télécharger:
ID: 2723489957
Cloud: Marketing et Publicité
Téléchargement total: 2748
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Je ne mourrai pas !

Ferme dans ses convictions et ignorant la peur, Luffy défie Don Krieg sans aucune hésitation. Ce combat mettra-t-il un terme à la bataille acharnée qui s est engagée sur le Baratie ?! Pour Sanji, l heure du départ à l aventure s apprête à sonner...

Revue de presse

Gyn s’est sacrifié pour sauver Sanji du gaz toxique lancé par Don Krieg, visiblement prêt à tout pour remporter la victoire et s’emparer du Baratie. Fou de rage, Luffy passe aux choses sérieuses et entame un duel contre l’un des pirates les plus puissants d’East Blue. Le souci, c’est que Krieg possède une armure robuste et un armement efficace…

Ce tome achève l’arc Baratie par le biais du duel tant attendu depuis bien des chapitres déjà, à savoir le combat entre Luffy et Don Krieg. Pour le coup, l’adversaire du pirate au chapeau de paille s’avère très original, car jusqu’à présent et même plus tard, les antagonistes brilleront de leur puissance ou leurs pouvoirs alors que Don Krieg n’est pas spécialement fort, seuls son armement et son armure lui permettent de dominer les océans. Le combat présenté est, de manière logique, beaucoup plus bourrin que de coutume. Oda parvient à retranscrire la colère du héros à travers de puissants échanges de coups comme il n’y en avait pas encore eu à ce jour dans la série, rendant l’affrontement très dynamique bien que l’aspect tactique soit largement mis de côté.
Mais finalement, le duel ne s’éternise pas et c’est une tout autre séquence du volume qui séduit, celle des adieux avec l’équipage du Baratie. Un cap mineur est donc franchi dans la série, l’équipage de Luffy s’agrandit sans grande surprise avec un personnage haut en couleur qui aura été correctement fouillé au cours des derniers volumes (mais qui ne le sera plus vraiment par la suite). La larmichette à l’œil, on abandonne Zeff et les siens pour se diriger vers la nouvelle partie de l’histoire.

Cette nouvelle partie n’est d’ailleurs pas si surprenante puisque les premiers événements de l’arc du Baratie nous l’avaient laissé entrevoir. Il est de nouveau question de Nami et de son « véritable » camp. Notez bien la présence des guillemets puisque les premiers éléments instaurent largement le doute quant aux motivations de la traîtresse de l’équipage du chapeau de paille. A la manière de Sanji, on s’attend à voir le personnage traité en long et en large afin de justifier ses agissements, une facette toujours passionnante de One Piece puisque les protagonistes bénéficient immédiatement d’une certaine consistance.
Evidemment, comment ne pas retenir le visage et le nom du nouvel adversaire à vaincre ? Arlong est un ennemi bien plus classique dans le fond, mais imposant sur la forme, si bien qu’on imagine mal Luffy l’emporter face à lui. Mais l’heure n’est pas à la bataille finale puisque l’équipage est pour le moment séparé, un nouvel élément que le mangaka usera presque systématiquement à l’avenir et permettant de mettre en avant différents personnages à tour de rôle. La véritable bataille n’a donc pas débuté, mais les premières péripéties face à Arlong et les siens ne manquent pas d’intimider, laissant le lecteur sur une certaine impatience à connaître la suite.

Au milieu de tout ça, les plus férus de l’univers d’Oda noteront que de nombreux éléments clefs sont déjà distillés dans la série. Ainsi sont présentés les fameux Capitaines Corsaires qu’on apprendra à connaître davantage par la suite, c’est donc le nom de « Jinbe » qui nous est déjà donné. Le détail est insignifiant à l’heure actuelle, on pourra néanmoins en reparler dans une quarantaine de tomes…

(Critique de www.manga-news.com)

Présentation de l'éditeur

Je ne mourrai pas !

Ferme dans ses convictions et ignorant la peur, Luffy défie Don Krieg sans aucune hésitation. Ce combat mettra-t-il un terme à la bataille acharnée qui s est engagée sur le Baratie ?! Pour Sanji, l heure du départ à l aventure s apprête à sonner...

Biographie de l'auteur

Il publie pour la première fois de façon professionnelle en 1993 Kami kara mirai no puresento dans le Jump Original d'octobre et remporte le concours de talent mensuel organisé par la rédaction du Weekly Shonen Jump, le Tenkaichi Manga Award, avec sa nouvelle intitulée Ikki Yako.
En 1994, Eiichiro Oda abandonne l’université et se rend à Tokyo pour devenir l'assistant de trois mangakas travaillant pour le Weekly Jump : Shinobu Kaitani, Masaya Tokuhiro et Nobuhiro Watsuki (Kenshin le vagabond).
Parallèlement, Eiichiro Oda publie deux nouvelles : Monstres dans le Autumn Special de 1994 et la première des deux versions de Romance Dawn dans le Summer Special de 1996. Quelques mois plus tard, il fait enfin sa première apparition dans les pages du Weekly Shonen Jump avec la deuxième version de Romance Dawn.
Eiichiro Oda découvre véritablement le succès avec la publication du premier chapitre de son œuvre phare, One Piece, dans le numéro 34 du Weekly Shonen Jump de 1997. La série gagne très vite en popularité et devient une référence incontournable du genre shonen au même titre que Dragon Ball de Akira Toriyama. Oda est l'un des rares mangakas à avoir dépassé la barre des 100 millions de mangas vendus pour une œuvre au Japon et chaque nouveau tome de la série se vend à plus d'un million d'exemplaires.

En 2009, 176 millions de mangas One Piece ont déjà été imprimés au Japon, où chaque nouveau volume est distribué à plus de 2,85 millions d’exemplaires. Ses déclinaisons en série TV, jeux vidéo ou films sont tout aussi populaires que la série originale. One Piece jouit également d’un grand succès international. En Novembre 2013, avec le tome 72, il dépasse les 300 millions.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES