Attaque Des Titans (l') Vol.8

Attaque Des Titans (l') Vol.8

Meilleur from Legrigri for Attaque Des Titans (l') Vol.8

Télécharger:
ID: 2811615156
Cloud: Architecture
Téléchargement total: 5024
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

L’opération menée hors des murs s’est soldée par la perte de nombreux soldats. Eren lui-même n’a pu être sauvé in extremis que par l’intervention de Mikasa et de Livaï, et le titan féminin n’a finalement pas pu être capturé… Ce cuisant échec risque d’avoir de fâcheuses conséquences non seulement pour Eren qui doit désormais être remis aux brigades spéciales, mais aussi pour le bataillon d’exploration et ses responsables qui sont, eux aussi, convoqués.

Revue de presse

De retour à la citadelle après le cuisant échec face au titan femelle, le Bataillon d’exploration se voit forcer de remettre Eren aux Brigades spéciales. Pour ne pas tomber entre leurs mains, il fuit avec Mikasa et Armin, et demande une escorte auprès d’Annie…


L’arc du titan femelle tire sa révérence sur ce volume, et de manière surprenante. Alors qu’on pensait la bataille close, Hajime Isayama nous mène de surprise en surprise pour nous révéler l’identité de l’ennemi, et mener face à lui l’assaut final. L’écriture de cette séquence est exemplaire, car maintient la tension tout le long durant, jusqu’à aboutir à la révélation tant attendue. La surprise est de taille, même si certains auront peut-être deviné la vraie nature de l’ennemi, et permet d’amorcer un nouveau combat empli d’adrénaline ! Et cette fois, l’action se concentre autour des personnages que nous connaissons bien plutôt que de faire intervenir tout le Bataillon d’exploration. Plus qu’une guerre face aux titans, nous avons affaire à un règlement de compte où tout se joue à cent à l’heure, et où Eren n’est pas nécessairement la carte maîtresse. Voir la roue tourner, après tant d’instants de désespoir, à ce quelque chose d’appréciable, si bien qu’on en vient à éprouver une certaine pitié pour l’ennemi.


Concernant le personnage d’Eren, force est de constater que le personnage évolue, aussi bien psychologiquement que dans le maniement de son pouvoir. Les apartés, parfois longuets, ont le mérite de développer les personnages moralement, un traitement appréciable afin que les protagonistes quittent enfin les sentiers battus.


Ceux qui ont vu l’adaptation animée ne seront pas surpris du déroulement du volume, sauf peut-être dans l’agencement du combat contre le titan femelle qui est bien plus court et un brun moins épique que dans le dernier épisode animé, mais qui a le mérite de mettre l’accent sur d’autres personnages qu’Eren qui n’est pas la seule vedette du Bataillon d’exploration.


La fin du tome a une aura particulière puisque le manga devance désormais l’adaptation animée. Pour ceux qui suivent l’assaut contre les titans depuis ses premiers pas en France, l’heure est maintenant à la surprise, et elle est de taille ! Comme si l’excellent duel de fin d’arc du titan femelle ne suffisait pas, le mangaka nous propose une révélation aussi curieuse que perturbante. Il nous en dit peu, assez pour se rendre compte de l’importance des intrigues parallèles, mais pas assez pour obtenir un semblant de vérité. C’est d’une part frustrante, mais confirme que l’auteur sait où il va, et que la bataille contre les titans ne se résume pas à éradiquer des prédateurs colossaux. Et puisque le mangaka aime l’intensité, la dernière page augure du très bon pour le nouvel arc… Nos héros ne sont pas au bout de leurs peines, et une nouvelle bataille les attend !


Volume intense, surprenant et rappelant les complexités de l’intrigue, ce huitième volume conclut un arc majeur de la série et permet enfin de découvrir le récit faisant suite à l’anime. Chaque nouveau tome ne sera que découvert désormais, d’autant plus que le nouveau cycle narratif promet une grande dose d’action et d’horreur face aux titans. On reste curieux de voir de quelle manière Hajime Isayama traitera son nouvel arc et lui donnera une dimension, histoire de ne pas proposer un simple affrontement contre les titans. Mais on fait confiance au mangaka qui maîtrise son scénario !

(Critique de www.manga-news.com)

Présentation de l'éditeur

L’opération menée hors des murs s’est soldée par la perte de nombreux soldats. Eren lui-même n’a pu être sauvé in extremis que par l’intervention de Mikasa et de Livaï, et le titan féminin n’a finalement pas pu être capturé… Ce cuisant échec risque d’avoir de fâcheuses conséquences non seulement pour Eren qui doit désormais être remis aux brigades spéciales, mais aussi pour le bataillon d’exploration et ses responsables qui sont, eux aussi, convoqués.

Biographie de l'auteur

Hajime Isayama est né le 29 aout 1986 et fût l'assistant du mangakaYûki Satô (Docteur Yokai).
En 2000, il travaille en parallèle sur un premier jet de ce qui deviendra le block buster l'Attaque des titans, qu'il propose au magazine Shônen Jump des éditions Shueisha.
L'éditeur ne retient pas son histoire, qui ne correspondait pas alors aux lectorat du dit magazine.
Il retente sa chance avec un nouveau pilote lors du concours Grand Prix du manga de Kôdansha, où on lui décerne le "prix du meilleur travail".

Il persévère en 2008, avec une nouvelle histoire intitulée "Heart Break One", qui se voit décernée le prix d'encouragement lors d'un concours de jeune talent. Il réitère l'année suivante avec le récit "ORZ" qui sera quant à lui seulement sélectionné.
C'est en spetembre 2009, qu'il est enfin contacter par les éditions Kôdansha, qui lui propose de travailler dans le Bessatsu Shonen magazine, il replace ainsi L'attaque des titans, qui se verra décerné, 2 ans plus tard, le prix du meilleur shonen manga de l'année, lors de la 35e édition.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES