Attaque Des Titans (l') Vol.15

Attaque Des Titans (l') Vol.15

Meilleur from Legrigri for Attaque Des Titans (l') Vol.15

Télécharger:
ID: 281162094X
Cloud: Bases de données
Téléchargement total: 9381
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Désormais certains que la famille Reiss est bien l’authentique lignée royale, les membres du Bataillon d’exploration s’apprêtent à supplanter le Roi, mais une unité spéciale des Brigades centrales déjoue leur projet en ravissant Historia et Eren !

Revue de presse

Historia est la légitime héritière du trône, aussi le bataillon d’exploration poursuit son plan pour prendre le pouvoir. Pourtant, Eren et Historia se sont fait capturer par les brigades centrales ce qui est loin d’arranger la compagnie pour mener à bien leur plan, sans compter qu’Erwin est lui aussi fait prisonnier et attend son triste sort… à moins que tout cela fasse partie de son plan ?

Avec ce quinzième volume, nous talonnons de plus en plus la parution japonaise et l’arc du coup d’État approche de son dénouement, mais certainement pas sans surprises. C’est ainsi que le volume nous mène de rebondissement en rebondissement, en donnant l’air de développer quelques parcelles d’intrigue ci et là jusqu’à ce que toute la mise en scène opérée au volume précédent aboutisse à une astucieuse conclusion qui permet à L’attaque des titans de tourner une page de son histoire. Difficile alors de s’ennuyer, et ce bien qu’il n’y ait toujours aucun mangeur d’hommes dans ce volume. L’intrigue politique est toujours au centre du récit, mais étant donné que chaque chapitre apporte son avancée dans la prise de pouvoir avec son lot de manigances et de pirouettes narratives, Isayama parvient à maintenir un rythme effréné jusqu’au twist final, bien trouvé, mais peut-être un peu simpliste. Simpliste, car on attendait du récit qu’il nous en dise plus sur les usurpateurs qui ont tout de même manipulé l’histoire et les populations, il était alors normal d’en attendre davantage concernant leurs manœuvres et leur véritable projet, s’il y en a un. Gageons néanmoins que l’arc n’est pas tout à fait terminé et que le prochain volume pourra nous en dire plus à ce sujet.

Fait remarquable dans ce tome malgré quelques facilités sur le climax, c’est bien les développements de l’auteur par rapport au contexte politique du monde des hommes qui, lui, est décortiqué en long et en large, et ce de très bonne manière. On connaît depuis quelques tomes maintenant le mensonge gardé par le pouvoir en place, mais qu’en est-il de la société qui les entoure ? Entre manipulation, armée corrompue, censure et autre magouille politique, on saisit mieux la situation actuelle du monde. Isayama rend aussi ses développements plus pertinents en mettant au cœur de l’action de simples civiles qui s’imposent comme des alliés pour le bataillon d’exploration, des personnages dont nous n’avons jamais entendu parler jusqu’à présent et qui, justement, représentent au mieux la vérité sur les dérives de la société. Eren n’est donc pas le héros de ce tome puisque c’est le bataillon d’exploration épaulé par toutes sortes d’individus ordinaires qui donnent le ton à cet opus.

Ceux qui auraient toutefois trouvé cet arc laborieux malgré ses qualités peuvent se réjouir d’une chose : la fin revient vers le cœur du récit, à savoir le thème des titans. De nouveaux complots qui avaient fait la surprise de la fin de l’opus précédent se voient mis en avant, ce qui ne manque pas de piquer notre curiosité, mais aussi de créer notre frustration. Les dernières pages nous en montrent beaucoup et très peu à la fois, les images dévoilées sont assez explicites, mais le lecteur ne demande qu’à en savoir plus sur le sujet. L’histoire de la famille Reiss, mais aussi l’éveil d’Eren en tant que titan sont des sujets prêts à nous dévoiler toutes leurs vérités, aussi le volume suivant risquerait bien de bouleverser toute la série pour les informations qu’il apportera.

Manigances politiques, peinture de la société dans laquelle évoluent nos héros, informations clefs sur l’histoire… cet arc ne peut pas plaire à tous tant il s’éloigne du rythme qu’on a connu jusqu’ici. Seulement, il montre une fois encore que Hajime Isayama sait où il va et développe son récit de manière habile, en n’évitant certes pas quelques simplicités, mais en évitant de créer un récit lisse et dénué d’âme. Difficile alors de dire que L’attaque des titans est un blockbuster facile et surfait.

(Critique de www.manga-news.com)

Présentation de l'éditeur

Désormais certains que la famille Reiss est bien l’authentique lignée royale, les membres du Bataillon d’exploration s’apprêtent à supplanter le Roi, mais une unité spéciale des Brigades centrales déjoue leur projet en ravissant Historia et Eren !

Biographie de l'auteur

Hajime Isayama est né le 29 aout 1986 et fût l'assistant du mangakaYûki Satô (Docteur Yokai).
En 2000, il travaille en parallèle sur un premier jet de ce qui deviendra le block buster l'Attaque des titans, qu'il propose au magazine Shônen Jump des éditions Shueisha.
L'éditeur ne retient pas son histoire, qui ne correspondait pas alors aux lectorat du dit magazine.
Il retente sa chance avec un nouveau pilote lors du concours Grand Prix du manga de Kôdansha, où on lui décerne le "prix du meilleur travail".

Il persévère en 2008, avec une nouvelle histoire intitulée "Heart Break One", qui se voit décernée le prix d'encouragement lors d'un concours de jeune talent. Il réitère l'année suivante avec le récit "ORZ" qui sera quant à lui seulement sélectionné.
C'est en spetembre 2009, qu'il est enfin contacter par les éditions Kôdansha, qui lui propose de travailler dans le Bessatsu Shonen magazine, il replace ainsi L'attaque des titans, qui se verra décerné, 2 ans plus tard, le prix du meilleur shonen manga de l'année, lors de la 35e édition.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES