L'Attaque des Titans T17

L'Attaque des Titans T17

PDF from Legrigri for L'Attaque des Titans T17

Télécharger:
ID: 2811620966
Cloud: Ethnologie et anthropologie
Téléchargement total: 1378
Lire en ligneTéléchargement

Description du produit

Le pouvoir ancestral des Reiss leur permettait de régner sur l’Humanité, jusqu’à ce que Grisha, le père d’Eren, le leur arrache pour le confier à son fils. Fermement décidé à récupérer son bien, Rhodes ordonne à Historia de tuer Eren, mais celle-ci choisit de désobéir, par fidélité envers ses propres convictions. Fou furieux, Rhodes se métamorphose alors en un gigantesque Titan dévastateur !

Revue de presse

Par les incroyables révélations de Rhodes Reiss, le père de Christa alias Historia Reiss sur la lignée royale et son pouvoir, la situation actuelle de l’humanité s’éclaircit petit à petit. Pourtant, tout est loin d’être résolu et si pour sauver ses amis Eren a acquis de force une nouvelle capacité sous sa forme de titan, ils ne sont pas sauvés pour autant : Transformé en un géant encore plus grand que le titan colossal, Rhodes Reiss s’apprête à attaquer l’humanité… mais le bataillon d’exploration ne le laissera pas faire !

Le tome précédent nous avait proposé un grand nombre de révélations qu’il n’était pas forcément simple de digérer tant elles chamboulaient l’histoire de la série et leur côté imprévisible semblait arriver comme un cheveu sur la soupe, un tour de magie dont Hajime Isayama est un maître et nous l’a notamment prouvé avec la fin de son dixième opus. Cette suite est alors dans la lignée du précédent dans le sens où ces révélations aboutissent à une véritable avancée dans la série, que ce soit dans le mystère quant aux titans et la situation politique qui entoure l’humanité, permettant alors de légitimer toutes les informations du seizième volet. Plus qu’un arc, c’est presque un cycle qui s’achève au sein de la série et s’il paraissait autrefois difficile d’accepter la fin de l’histoire avant le tome 30, ce n’est désormais plus le cas puisque les Hommes ont lancé une contre-attaque d’envergure et que maintenant que de nombreux points de l’histoire sont résolus, nos héros peuvent s’attaquer à d’autres mystères dont on attend une résolution depuis les tout premiers chapitres.

La fin de l’arc du coup d’État nous replonge dans l’action, cette partie de l’histoire s’achevant sur la confrontation face à Rhodes Reiss qui est devenu un titan à la taille démesurée et représente la plus grande menace de la série à l’heure actuelle. La bataille proposée est des plus intéressantes puisqu’elle ne tourne pas à l’affrontement purement bourrin et met en avant une dimension stratégique digne du bataillon d’exploration. Eren sous sa forme Titan a certes un rôle à jouer, mais le coup final est porté de manière symbolique afin d’achever ce pan du scénario et de partir sur d’autres pistes pour poursuivre l’intrigue.

Ce dix-septième tome tient énormément compte des avancées narratives. D’une part, la finalité de cet arc est un véritable boum pour l’univers puisque le mangaka est parvenu à justifier tout son contexte grâce aux révélations du tome précédent. A partir d’informations arrivées de manière un peu hasardeuse, il est parvenu à retomber habilement sur ses pattes pour permettre une progression de l’histoire et de l’humanité elle-même, l’un des points centraux du scénario.
Mais il ne se contente pas de narrer la mise en place de la nouvelle monarchie puisqu’une petite partie du volume se consacre à un point qui avait de quoi nous interroger dans le volet précédent. Par le développement du personnage de Kenny Ackerman et sa rencontre avec Livai, on en apprend plus sur cette lignée si dangereuse pour les Reiss, mais pourtant en vie. De nombreux mystères subsistent toutefois, l’auteur gardant certainement des cartes en mains à un moment opportun de l’intrigue. Notons au passage que le flashback de Kenn ne vient pas contredire le manga « Birth of Livai » que nous avons pu découvrir il y a quelques mois. Au contraire, on cerne maintenant la totale évolution du soldat, de sa naissance jusqu’à la situation actuelle, et constate à quel point il a pu évoluer.

L’Attaque des Titans est donc prêt à se tourner vers une nouvelle partie de l’histoire qui nous est en partie dévoilée par la fin du volume qui nous met l’eau à la bouche. Hajime Isayama est doué dans ce domaine, il peut rendre son histoire et ses rebondissements imprévisibles et c’est précisément sur des planches très surprenantes qu’il achève cet opus… Après un dix-septième volume qui a permis de mieux accepter toutes les révélations du volet précédent, attendre la suite sera une rude épreuve !

Notons d’ailleurs que ce tome charnière est proposé dans deux éditions, l’une simple et l’autre collector, vendue presque le double du prix de la version normale. Et honnêtement, on peut être un peu déçus par ce qui est proposé. Si on s’attendait déjà à n’avoir qu’un simple jeu de cartes en guise de supplément, celui-ci ravira surtout les collectionneurs les plus acharnés puisqu’il ne fait que reprendre des illustrations et des planches couleur tout en conservant les bulles du récit, donnant l’impression d’un produit peu officiel. Pas de joli coffret non plus pour comporter le tout, la boîte en carton souple et fragile ne bénéficie que d’un emplacement pour le jeu de cartes tandis que le tome simple se balade librement à l’intérieur. A titre de comparaison, l’éditeur avait proposé un bien plus bel objet pour le coffret collector de Fairy Tail. Dommage, parce que l’initiative était très bonne.

(Critique de www.manga-news.com)

Présentation de l'éditeur

Le pouvoir ancestral des Reiss leur permettait de régner sur l’Humanité, jusqu’à ce que Grisha, le père d’Eren, le leur arrache pour le confier à son fils. Fermement décidé à récupérer son bien, Rhodes ordonne à Historia de tuer Eren, mais celle-ci choisit de désobéir, par fidélité envers ses propres convictions. Fou furieux, Rhodes se métamorphose alors en un gigantesque Titan dévastateur !

Biographie de l'auteur

Né le 29 août 1986.
Il remporte en 2008 le 80e prix spécial d’encouragement aux nouveaux mangaka du Weekly Shônen Magazine (Kodansha) avecHeart Break One. La même année, il est nominé au 81e prix des nouveaux mangaka du Weekly Shônen Magazine avecOrz. Cette histoire courte sera aussi sa première oeuvre publiée, dans le Magazine Special (Kodansha).
Il débute la sérialisation deL’Attaque des Titans en octobre 2009 dans le Bessatsu Shônen Magazine (Kodansha). Cette série remporte en 2011 le 35e prix manga de Kodansha en catégorie shônen.

Détails & caractéristiques

Informations sur le produit

À propos de cet article

Informations sur le produit

LIVRES POPULAIRES